Lana CALZOLARI

Lana s’est toujours sentie différente des autres, aussi bien par ses aspirations démesurées que par ses rêves éveillés. Pourtant, digne descendante de parents pragmatiques, rien ne la destinait aux chimères ni à la folie douce. Elle a longuement erré sur le toit du monde à la recherche de sa place avec le triste sentiment de s’être certainement trompée de planète. Elle a souvent rêvé sa vie, se demandant ce qu’elle aurait pu être si elle avait eu un autre destin. Et c’est précisément là qu’était la clef : sa vie, son destin, c’était de s’en réinventer un et de changer celui des autres. De réécrire la fin des histoires, de pouvoir tous les jours changer de peau, d’être libre de faire son numéro et dire pourquoi elle existe.


Facebook


BIBLIOGRAPHIE