Linda SAINT JALMES

J’écris… depuis que je sais mettre des lettres à la place des sons. Je dessine depuis toujours, d’abord attirée par l’envoûtante odeur des crayons ou de la peinture, ensuite pour donner corps à l’univers de mon monde imaginaire.
Il y a eu des périodes poésies fleuries, à l’époque de l’adolescence qui tournaient aux poésies noires et tourmentées quand à l’oral je ne pouvais m’exprimer.
Puis il y a eu des périodes de silence de l’encre, quand le travail m’empêchait de m’adonner à ce plaisir qu’est l’écriture.
Depuis quatre ans, les poésies, les contes illustrés et les romans donnent le ton de mes journées. C’est de là qu’est née la saga des Enfants des Dieux.
Tout cela je le dois à une personne, ma grand-mère de Molène, qui grâce à ses histoires de feux-follets, de fantômes sur les sentiers de notre île, de revenants… a réussi à éveiller mon propre monde imaginaire. Merci à toi mémé Molène.
Merci aussi au berceau de mon âme, Molène, où j’ai pu achever d’écrire mon manuscrit, bercée pendant deux mois par le roulis de l’océan et les murmures du vent.


Blog
La saga des enfants des dieux sur Facebook


BIBLIOGRAPHIE

  


INTERVIEW

 

1. Quand et comment en es-tu venu(e) à l’écriture ?
J’écris depuis longtemps, je devais avoir 13 ou 14 ans quand j’ai rédigé un début de roman sur un cahier de classe, qu’un professeur a confisqué lors d’un cours. Jamais revu… le cahier, pas le prof. Au début, c’était un amusement puis c’est devenu une passion. Awena, par exemple, a été écrit pour des amis.

2. Comment as-tu connu Rebelle éditions ?
Par une des premières auteurs de Rebelle. J’ai rejoint la team la deuxième année d’existence de la maison. Je ne la quitte plus. J’adore Rebelle, mais surtout son éditrice. Elle est juste, bosseuse, proche de ses auteurs et à leur écoute.

3. Ton prochain projet d’écriture en cours ou à venir ?
Les Croz 2 et la BD « Raconte-moi les fées ».

4. Quand écris-tu dans la journée ?
Avant… c’était la nuit. Un univers plus propice à l’évasion de l’esprit. Maintenant, c’est le matin, l’après-midi, le soir, peu importe. Dès que je le peux.

5. As-tu des rituels d’écriture ?
J’aime allumer une bougie. Écouter des musiques différentes pour leur rythme, langoureuses pour les scènes d’amour, explosives pour les combats, celtes pour les décors, etc. Dernièrement, j’ai eu un immense coup de cœur pour Human, de Rag’n Bone Man.

6. Es-tu sensible à la critique littéraire ?
Oui, quand c’est une vraie critique littéraire qui parle en bien ou en moins bien des romans. Du moins bien, on peut se baser pour faire du mieux et évoluer. Et désormais non pour les autres, celles où l’on insulte l’auteur gratuitement, où l’on jette aux orties le travail accompli. Quand on n’aime pas, on n’achète pas toute une saga, on passe à autre chose. Pour certaines critiques, je dirais qu’il y a de l’acharnement, de l’amusement à détruire. Mais franchement, je le répète, désormais je « suis trop vieille pour ces conneries », je m’en moque.

7. Qu’éprouves-tu avant la sortie d’un roman ?
De l’euphorie, parce que je bois ma petite coupe de champagne pour fêter ça ! C’est comme la naissance d’un bébé. Je n’ai même plus peur, c’est étrange docteur ?

8. Quel est ton roman préféré ?
Allez, on va dire les derniers que j’aie lus : Les Marcheurs de Denis Labbé, Les Meg Corbyn d’Anne Bishop, et tous les J. R. R. Tolkien.

9. Quel est ton auteur préféré ?
Tolkien !

10. As-tu le temps de lire ? Ou préfères-tu les films et les séries ?
Je n’arrivais plus à lire, certains auteurs ont réussi à lever cette malédiction, merci à eux. C’est triste de ne plus pouvoir se plonger dans des pages et s’évader. J’aime également les films comme la saga Alien (jusqu’au 4, les autres… très bof), Star Wars, Star Trek (films et séries, toutes les séries), la série Grimm, Izombie, The Big Bang Theory. La série Les agents du SHIELD

11. Film(s) préféré(s) ?
La trilogie du Seigneur des anneaux, les derniers Star Trek, Les Pirates des Caraïbes, tous les Avengers

12. Série(s) préférée(s) ?
Euh… je me suis lâchée plus haut, désolée… mdr

13. Quel a été ton premier métier ? Exerces-tu un métier en parallèle de ton écriture et si oui, quoi ?
Je vais parler du vrai métier que j’ai aimé avant l’écriture : formatrice en bloc stérile, et production de médicaments pour Lilly France. J’ai arrêté de travailler pour mes enfants, pour la santé fragile de mon aînée, souvent hospitalisée. Être maman au foyer est le plus beau métier du monde, même s’il reste largement dévalorisé. Une femme au foyer n’existe pas. Quel dommage et vivement que la mentalité change ! Je vous invite à écouter la chanson de Marie Laforêt : Cadeau. Il y a des choix à faire dans la vie, j’ai fait le mien.

14. Quelles sont tes passions en dehors de l’écriture ?
Faire de la peinture, des maquettes, des bijoux de perles, de la poterie, embêter mes amis, faire des gags, écrire, papoter des heures au téléphone (n’est-ce pas Astrid?)

15. Un petit mot à tes lecteurs ?
Merci pour votre présence, votre soutien lors de mon année « remise en forme », vos mots, commentaires, les encouragements. Vous êtes toutes et tous dans mon cœur. Je vous aime.

1. Quand et comment en es-tu venu(e) à l’écriture ?
J’écris depuis longtemps, je devais avoir 13 ou 14 ans quand j’ai rédigé un début de roman sur un cahier de classe, qu’un professeur a confisqué lors d’un cours. Jamais revu… le cahier, pas le prof. Au début, c’était un amusement puis c’est devenu une passion. Awena, par exemple, a été écrit pour des amis.

2. Comment as-tu connu Rebelle éditions ?
Par une des premières auteurs de Rebelle. J’ai rejoint la team la deuxième année d’existence de la maison. Je ne la quitte plus. J’adore Rebelle, mais surtout son éditrice. Elle est juste, bosseuse, proche de ses auteurs et à leur écoute.

3. Ton prochain projet d’écriture en cours ou à venir ?
Les Croz 2 et la BD « Raconte-moi les fées ».

4. Quand écris-tu dans la journée ?
Avant… c’était la nuit. Un univers plus propice à l’évasion de l’esprit. Maintenant, c’est le matin, l’après-midi, le soir, peu importe. Dès que je le peux.

5. As-tu des rituels d’écriture ?
J’aime allumer une bougie. Écouter des musiques différentes pour leur rythme, langoureuses pour les scènes d’amour, explosives pour les combats, celtes pour les décors, etc. Dernièrement, j’ai eu un immense coup de cœur pour Human, de Rag’n Bone Man.

6. Es-tu sensible à la critique littéraire ?
Oui, quand c’est une vraie critique littéraire qui parle en bien ou en moins bien des romans. Du moins bien, on peut se baser pour faire du mieux et évoluer. Et désormais non pour les autres, celles où l’on insulte l’auteur gratuitement, où l’on jette aux orties le travail accompli. Quand on n’aime pas, on n’achète pas toute une saga, on passe à autre chose. Pour certaines critiques, je dirais qu’il y a de l’acharnement, de l’amusement à détruire. Mais franchement, je le répète, désormais je « suis trop vieille pour ces conneries », je m’en moque.

7. Qu’éprouves-tu avant la sortie d’un roman ?
De l’euphorie, parce que je bois ma petite coupe de champagne pour fêter ça ! C’est comme la naissance d’un bébé. Je n’ai même plus peur, c’est étrange docteur ?

8. Quel est ton roman préféré ?
Allez, on va dire les derniers que j’aie lus : Les Marcheurs de Denis Labbé, Les Meg Corbyn d’Anne Bishop, et tous les J. R. R. Tolkien.

9. Quel est ton auteur préféré ?
Tolkien !

10. As-tu le temps de lire ? Ou préfères-tu les films et les séries ?
Je n’arrivais plus à lire, certains auteurs ont réussi à lever cette malédiction, merci à eux. C’est triste de ne plus pouvoir se plonger dans des pages et s’évader. J’aime également les films comme la saga Alien (jusqu’au 4, les autres… très bof), Star Wars, Star Trek (films et séries, toutes les séries), la série Grimm, Izombie, The Big Bang Theory. La série Les agents du SHIELD

11. Film(s) préféré(s) ?
La trilogie du Seigneur des anneaux, les derniers Star Trek, Les Pirates des Caraïbes, tous les Avengers

12. Série(s) préférée(s) ?
Euh… je me suis lâchée plus haut, désolée… mdr

13. Quel a été ton premier métier ? Exerces-tu un métier en parallèle de ton écriture et si oui, quoi ?
Je vais parler du vrai métier que j’ai aimé avant l’écriture : formatrice en bloc stérile, et production de médicaments pour Lilly France. J’ai arrêté de travailler pour mes enfants, pour la santé fragile de mon aînée, souvent hospitalisée. Être maman au foyer est le plus beau métier du monde, même s’il reste largement dévalorisé. Une femme au foyer n’existe pas. Quel dommage et vivement que la mentalité change ! Je vous invite à écouter la chanson de Marie Laforêt : Cadeau. Il y a des choix à faire dans la vie, j’ai fait le mien.

14. Quelles sont tes passions en dehors de l’écriture ?
Faire de la peinture, des maquettes, des bijoux de perles, de la poterie, embêter mes amis, faire des gags, écrire, papoter des heures au téléphone (n’est-ce pas Astrid?)

15. Un petit mot à tes lecteurs ?
Merci pour votre présence, votre soutien lors de mon année « remise en forme », vos mots, commentaires, les encouragements. Vous êtes toutes et tous dans mon cœur. Je vous aime.